Impôts : le simulateur 2024 est en ligne !

Impôts : le simulateur 2024 est en ligne !
26 Janv. 2024

Grâce à la mise en ligne du simulateur officiel par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), les contribuables peuvent anticiper leur impôt en 2024 en renseignant leurs revenus de 2023.

Bien que la date précise d’ouverture de la déclaration d’impôt au printemps 2024 demeure inconnue, cet outil permet d’estimer le montant de l’impôt, en prenant en compte la somme prélevée à la source sur le salaire et d’éventuels crédits ou réductions d’impôts récemment versés. Utilisez le simulateur pour obtenir une estimation précise de votre situation fiscale.

 

Un « modèle simplifié » versus le « modèle expert » : comparaison des deux approches

Le simulateur est accessible sur le site impots.gouv.fr, offrant une expérience anonyme de recherche. Vous avez le choix entre le "modèle simplifié", adapté aux contribuables déclarant salaires, pensions de retraite, revenus fonciers, gains de cessions de valeurs mobilières et déduisant les charges courantes, et le "modèle complet" destiné aux activités professionnelles spécifiques ou à la maîtrise des niches fiscales.

Il prend également en compte le nouveau barème de l’impôt sur le revenu découlant de la dernière loi de finances, avec des seuils augmentés de 4,8% indexés sur l’inflation. Ainsi, des revenus 2023 équivalents à ceux de 2022 entraîneront une baisse d’impôts en 2024. Par exemple, une personne célibataire sans enfant (une part fiscale) deviendra imposable à partir d’environ 11 294 € de revenus annuels, au lieu de 10 777 €.

 

Le barème fiscal 2024 appliqué aux revenus de l’année 2023

Pour une personne célibataire sans enfant (une part fiscale), l’impôt sur le revenu est calculé par tranches, chaque tranche étant associée à un taux spécifique. Par exemple, une déclaration de revenus de 30 000 € pour cette catégorie ne subira aucune imposition sur les premiers 11 294 €. Ensuite, un taux de 11 % sera appliqué à la tranche de 11 295 € à 28 797 €, suivi d’un taux de 30 % pour la tranche suivante.


Appeler
Mon centre des impôts